Zoom sur la culture contemporaine des transports

man-transport

Les conflits entre transporteurs urbains ne cessent de prendre de prendre une ampleur considérable. Partout dans le monde où il existe une application pour réserver un véhicule de transports, les grognes s’activent chez les professionnels. Du côté des transporteurs standards, comme celui des services en lignes, le ton monte. 

Effets du conflit

Ces soucis facilitent la tâche des chauffeurs sur réservation, étant plus à l’ordre du jour que leurs camarades. En effet, les internautes deviennent plus familiers avec les applications de réservation. Cette réservation permet de faire gagner de précieuse minutes, voire des heures. Ces conflits entre taxi et chauffeurs de vtc auront comme résultat la fin du transport en taxi sans réservation. La marge bénéficiaire de ces chauffeurs ne résistera pas à une baisse des prix ou o une hausse éventuelle du prix des licences. Il va de soi que de nouvelles difficultés apparaîtront avec les entreprises de transport touristiques se multipliant. Cette multiplication est un phénomène en cours, favorisé par l’incitation au covoiturage.

Comment résoudre le conflit

Le seul moyen de trouver un terrain d’entente est que les différents acteurs de ce métier de retrouver la sérénité lors du travail. Certaines entreprises de transport offrent trop d’opportunités à leur client. Si on souligne le fait que la marge de manœuvre d’un chauffeur de taxi  est très infime, on conclura que les taxis ne peuvent pas rivaliser, et ne pourrons plus dans les années qui suivent. Aider les taxis à rivaliser implique de mettre en place des subventions sur le carburant, la licence et les tarifs de chaque trajet. En termes de qualité de service, il n’y a pas photos entre le taxi et les chauffeurs de vtc. Par exemple, quand on sort en boîte, on prend un taxi pour rentrer. Dans cette situation, il sera toujours rassurant de savoir le prix exact de la course pour ne pas avoir de surprises. Ce prix connu à l’ avance est un des avantages procurés par les véhicules de tourisme.

Solution

Afin que la situation ne s’envenime pas, il faudra mettre en place une organisation utile à tous les types de transports. A défaut d’une réglementation rigoureuse et contraignante, il faut se mettre d’ accord sur les prix des transports. Les zones à desservir sont nombreuses et le besoin est en hausse avec les mesures incitant les particuliers à opter pour une circulation alternée, le covoiturage et l’utilisation des transports publics. On peut faire comme les taxis américains ou des taxis verts desservent certaines zones de la ville, et les taxis jaunes travaillent dans d’autres. Les solutions convenant à tout le monde sont connues, il suffit d’une réorganisation et une optimisation. Et quoi de mieux qu’une application qui marche bien pour s’assurer une réorganisation des optimisées pour les besoins du particulier et des transporteurs?

Conclusionman-transport

Le fait est que l’économie collaborative ne convient qu’à ceux qui savent comment l’utiliser. Aussi, pour apaiser les tensions et permettre aux chauffeurs d’exercer tranquillement, il faut  commencer par une campagne d’information. Une fois que cette dernière sera effectuée, les choses devraient aller mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *